BLICK BASSY

Nouvel album « 1958 » le 8 mars 2019

(No Format / Tôt ou Tard)

En 2015, Blick Bassy sortait chez Nø Førmat! son troisième album « Akö ». Unanimement salué par la critique, cet album s’est prolongé par une tournée de plus de 200 dates dans les plus prestigieux festivals et salles de concerts du monde (Banlieues Bleues, Maroquinerie – complet – Théâtre du Châtelet (Paris), Les Nuits de Fourvière, Nancy Jazz Pulsations, Le Chainon, Le MaMA, Womex, Jazz sous les Pommiers, Musiques Métisses, Les Nuits Botaniques, The Great Escape, Roskilde, Jazz à Vienne, North Sea Jazz Festival, Les Suds à Arles, CosmoJazz, Womad, Lincoln Center, etc.) , et un premier roman paru chez Gallimard « Le Moabi Cinéma ».

Blick Bassy revient sur le devant de la scène avec en 2019 un nouvel album – pour lequel les très beaux labels Nø Førmat! & Tôt ou Tard s’associent – et une tournée mondiale.

L’artiste reprend sa quête intime avec de toutes nouvelles mélodies au charme instantané, sublimées par sa voix plus émouvante que jamais. Il continue de se jouer allègrement des catégories habituelles (afro ? folk ? soul ? indie pop ?), faisant cohabiter cordes, cuivres et synthés dans un nectar inédit de son cru, à la fois minimal et organique, d’une rare modernité.

Enregistré au Studio Ferber à Paris, accompagné par le violoncelliste Clément Petit, le tromboniste Johan Blanc, le trompettiste et claviériste Alexis Anerilles, avec la contribution du producteur Renaud Letang (Philippe Katherine, Chilly Gonzales, Feist etc…), « 1958 » est un retour en arrière qui a le don d’illuminer le futur. C’est aussi le plus abouti et le plus personnel des albums de Blick Bassy, artiste à démarche et au parcours singuliers.

Le musicien raconte la mémoire et l’histoire de Ruben Um Nyobé, leader indépendantiste camerounais à la tête de l’UPC (Union des Populations du Cameroun), considéré dans son pays comme un héros mais qui fut abattu par l’armée française le 13 septembre 1958 dans la forêt où il se cachait…

 

PRESSE

« Des mélodies somptueuses pour porter son falsetto éthéré, le halo discret de sonorités plus classiques
et quelques fantômes judicieusement convoqués » Télérama ffff
« Un album important »  Les Inrocks
« Un vrai Sufjan Stevens africain» Magic
« Un chant révolutionnaire » Nova
« Une voix toute en intensité » Le Monde Afrique
« Un voyage suspendu entre les mémoires et l’avenir » FIP
« One of Africa’s most important new artists » The Guardian ★★★★
Playlist France Inter, FIP, Radio Nova
Top 10 des albums de 2015 BBC

 

en accord avec No Format & Zouave

logo no format

 

 

TV5 Acoustic – TV5 Monde

Clip – « Woni »

Session Blogothèque – Studio Ferber

 Clip – « Ngwa »

Spot de publicité Apple

« Kiki » – musique de la campagne mondiale pour l’iPhone 6

Post navigation