SPACE GALVACHERS feat. Olivier « Lindigo » Araste

SPACE GALVACHERS feat. Olivier « Lindigo » Araste
Douce Transe

 

Clément Janinet : violon préparé
Clément Petit : violoncelle préparé / électronique
Benjamin Flament : percussions, lutherie urbaine
Olivier Araste : voix, percussions
Adrian Bourget : ingénieur du son

 

Cela fait plus de dix ans que Clément Janinet, Clément Petit et Benjamin Flament se croisent dans des projets allant de la musique improvisée aux musiques traditionnelles (Radiation 10, Duo Flament/ Janinet, Le Banquet, Ray Lema, Richard Bona…) et autant d’années qu’ils se sont engagés dans une démarche personnelle pour développer un son et un jeu singulier sur leurs instruments respectifs : Ils travaillent à l’élaboration de techniques instrumentales originales, qu’ils mélangent à la « préparation » de leurs instruments (petits objets) et à du traitement électro-acoustique.

La transe moderne de Space Galvachers est née naturellement de la volonté d’associer leur travail à leur appétit commun pour les musiques traditionnelles africaines et créoles. Après une première création au Congo (« Brazza Zero Kilomètre » crée dans le cadre d’Africolor en 2018), les musiciens de Space Galvachers ont souhaité s’imprégner des cultures de l’île de la Réunion et unir leur démarche musicale et sonore  dans l’idée de créer un «folklore imaginaire et moderne» inspiré de la tradition du Maloya et des Kabars de La Réunion.

Pour cette création « Douce Transe », ils ont immédiatement pensé à Olivier Araste, chanteur et leader du groupe Lindigo, personnage incontournable de l’île. Fervent défenseur d’un Maloya ouvert sur les musiques du monde, Olivier apporte sa culture créole et met en évidence les liens culturels avec Madagascar et l’Afrique de l’est. Par ses qualités scéniques et musicales, sa polyvalence et son enthousiasme pour les collaborations de tous horizons, il est l’artiste invité idéal de la nouvelle création des Space Galvachers, menée avec Détours de Babel et Vaulx Jazz en mars 2019.

 

Olivier Araste: Chant & percussions
Chanteur et leader du groupe réunionnais Lindigo, devenu en 20 ans de carrière l’un des groupes les plus populaires de l’île et un véritable étendard du Maloya, Olivier porte haute la flamme de sa culture, chant des tambours des esclaves, incantations ancestrales, et pouls de son ı̂le. Ce coeur, ce sociétaire définitif de la Sacem l’exporte aux quatre coins du globe, le conjugue au présent, le pare d’autres couleurs, lors de nombreuses collaborations.
Avec 6 albums et 1000 concerts à son actif, Lindigo fête ses 20 ans en 2019 avec une création De Concert! feat Yarol Poupaud, Fixi, Pongo, Skip&Die, René Lacaille passée par le Sakifo, Les Vieilles Charrues et les Invites de Villeurbanne.

Benjamin Flament: Percussions
Diplômé de l’ENM de Nevers et du CNSM de Pari, Benjamin Flament s’est illustré dans de nombreux projets : du collectif Coax à Radiation10 (1er prix d’orchestre du concours de la Défense en 2007), ou avec Metal-O-Phone (Jazz migration 2011), Sylvain Rifflet « Mechanics » (meilleur album 2016 aux victoires du jazz), Magnetic Ensemble, au théâtre avec Emily Loizeau « Mona », avec Théo Ceccaldi et Fantazio, Michel Portal, Henry Texier, Han Bennink, l’ONJ de Franck Tortiller, Thomas de Pourquery, Peter Brotzman… En constante recherche, il s’est fabriqué un instrument composé d’une multitude de métaux (gongs, abajours, équerres, bols, cul de poule, cymbales scratchées…) qu’il traite par le biais de l’électronique.

Clément Janinet : Violon & fx
Après des études au CNR de Châlon-sur-Saône et au Centre des Musiques Didier Lockwood, un prix du département Jazz et Musiques improvisées du CNSMD de Paris, lauréat du tremplin du festival de la Défense au sein du groupe Radiation 10, il a
joué entre autres aux côtés d’Antoine Hervé, Didier Lockwood, Ricardo del Fra, Sylvain Rifflet, Gilles Coronado, Han Bennink, Ramon Lopez, Mark Turner, Magic Malik, Etienne Mbappe pour le jazz ; Ray Lema, Mauro Palmas, Richard Bona, Orchestra do Fuba, Adama Drame, Cheik Tidiane Seik, Akale Wube, Charlotte Dipanda, Tony Chasseur pour les musiques du monde; dans la compagnie « La vie Brève » et sa création du « Crocodile Trompeur/Didon et Enée » (Molière du meilleur spectacle de théâtre musical en 2014).
En 2017, il crée le quartet O.U.R.S avec Joachim Florent, Hugues Mayot et Emmanuel Scarpa et leur premier album obtient quatre clés dans Télérama et devient Révélation Jazz Magazine. Passionné par les musiques africaines et sud-américaines, il multiplie les rencontres et les voyages, et effectue sur son violon un travail autour de ces musiques traditionnelles. Il s’en inspire pour développer ses propres techniques qu’il intègre dans le jazz et les musiques improvisées et qui lui confèrent un son si particulier.

Clément Petit: Violoncelle & fx
Après un parcours classique débuté à l’âge de 5 ans avec le Violoncelliste Roger Loewenguth, Clément Petit s’oriente vers le chant et les musiques improvisées. Passionné par la chanson noire américaine et caribéenne, c’est principalement en tant que chanteur et compositeur qu’il mènera ses projets jusqu’en 2002. Parallèlement il intègre d’abord l’American School of Modern Music, puis le Département Jazz du CNR d’Aubervilliers/La Courneuve, desquels il obtient des prix, respectivement en 2004 et 2007. Il effectue un gros travail d’adaptation de l’instrument aux musiques « pulsées », en commençant par le jazz et toute les musiques qu’il affectionne: funk, afro, afro-cubain, latin, rock, punk … Il multiplie les rencontres et travaille entre autres avec Pierre Blanchard, Romane, Richard Bona, Coax, Pierrejean Gaucher, Xavier Phillips … et collabore avec des artistes et chanteurs de tout horizon, Aloe Blacc, Ala.ni, Blick Bassy, Ben l’Oncle Soul, Olle Nymann, Blundetto, Nicolas Jules, Blackjoy, Lisa Papineau … Il est également l’un des fondateurs du projet Roseaux aux coté d’Emile Omar et Alex Finkin, dont le second album sort chez Tôt ou Tard en septembre 2019.

 

live – Détours de Babel – mars 2019

live – A Vault Jazz – mars 2019

 

 

 

Post navigation