MELISSA LAVEAUX

Nouvel album début 2022

 

Originaire d’Haïti, élevée au Canada et vivant à Paris, Mélissa Laveaux est riche d’influences multiples : après deux albums qui naviguaient entre folk langoureuse et pop percutante, le dernier en date « Radyo Siwèl » (No Format ! en 2018), véritable célébration de ses racines créoles, revisitait le répertoire traditionnel haïtien, ses chants populaires et sa culture vaudou. Avec son timbre de voix unique, son jeu de guitare lourd et percussif, et la modernité pop et rock indé qu’on lui connait, Mélissa Laveaux nous offrait un petit bijou.

Pour son prochain album, l’artiste s’empare des berceuses qui la fascinent : un chant envoûtant, une quête métaphorique et mystique, une mélodie entraînante mais solennelle – le tout tissé par les doigts d’Orphée. Mélissa nous offrira sur ce nouvel opus des berceuses pour adultes – avec du rythme, à rester debout. Des mélodies qui traineront avec vous toute la journée et qui vous possèderont la nuit. Ses protagonistes sont des héroïnes et parfois des héros qui n’avaient pas eu de fil conducteur, de plan architectural. Des héroïnes qui n’ont pas eu de modèles et qui ont décidé de prendre le risque d’escalader le piédestal de la géante sans savoir ce qui les attendrait : la mort, la gloire ou les deux?  Mais surtout la liberté. Des chants de liberté, des prières, des sortilèges, des baumes de protection pour vos voyages douloureux… « Mama forgot her name was Miracle ».

 
 

PRESSE

Portrait Libération Mélissa Laveaux, Liberté, Égalité, Sororité (07.10.19 en 4ème de couverture)

« Soul pop haute couture » Libération

France Inter « Boomerang » Augustin Trapenard – dec 2018 replay

              « C’est beau, relevé, sentimental ou euphorique, exotique sans cliché, bref réussi » Rolling Stones

« Une chanteuse au feeling dingue […] toujours plus singulière, toujours plus irrésistible » Télérama ffff

« Un bijou de folk chaloupé et lumineux » ELLE

« The most exciting music of 2018 » BBC

 

en accord avec Junzi Arts

 

 

 

 

 

« Lilith » – Session Colors – juillet 2022